Le rêveur Tim Burton à la Cinémathèque

Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, Tim Burton ne peut pas laisser indifférente.

On a tremblé devant le barbier sanguinaire Sweeney Todd, on s’est attendrie d’Edward, on a rêvé devant Charlie et la Chocolaterie. Le moins qu’on puisse dire c’est que Tim Burton nous a fait voyager, dans le temps, l’espace, et dans notre propre imagination.

Son monde mélangeant des monstres hideux mais attachant à des personnages cruels qui au fond raffolent de romantisme, ne ressemble à aucun autre. Pour découvrir les recoins cachés du monde de Timothy Walter Burton, rendez vous à la Cinémathèque française qui lui accorde une exposition géniale jusqu’au 5 Aout.

Vous connaissez Tim Burton par ses films, vous le découvrirez alors sous un autre angle, celui de photographe, dessinateur, etc.

La meilleure partie de l’exposition? Le mur couvert de croquis de ‘freaks’ sur des serviettes en papier, étrange pont entre la réalité quotidienne et l’imagination décalée de Mr. Burton.

Foncez-y!

Et pour celles et ceux qui ne sont pas à Paris, courrez au cinéma voir son dernier film !

Ana Carolina

Le rêveur Tim Burton à la Cinémathèque

Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, Tim Burton ne peut pas laisser indifférente.

On a tremblé devant le barbier sanguinaire Sweeney Todd, on s’est attendrie d’Edward, on a rêvé devant Charlie et la Chocolaterie. Le moins qu’on puisse dire c’est que Tim Burton nous a fait voyager, dans le temps, l’espace, et dans notre propre imagination.

Son monde mélangeant des monstres hideux mais attachant à des personnages cruels qui au fond raffolent de romantisme, ne ressemble à aucun autre. Pour découvrir les recoins cachés du monde de Timothy Walter Burton, rendez vous à la Cinémathèque française qui lui accorde une exposition géniale jusqu’au 5 Aout.

Vous connaissez Tim Burton par ses films, vous le découvrirez alors sous un autre angle, celui de photographe, dessinateur, etc.

La meilleure partie de l’exposition? Le mur couvert de croquis de ‘freaks’ sur des serviettes en papier, étrange pont entre la réalité quotidienne et l’imagination décalée de Mr. Burton.

Foncez-y!

Et pour celles et ceux qui ne sont pas à Paris, courrez au cinéma voir son dernier film !

Ana Carolina

Posted 2 years ago & Filed under cultural,

About:

Les carnets de Cacharel sont le billet d'humeur de la marque.

Following: